• Néné

Se retrouver face à un homme qui remet en cause toutes nos convictions

Ne voilà-t-il pas un titre très accrocheur, n'est-ce pas ?


Pour la petite histoire, j'ai rencontré lors de l'anniversaire d'une amie un homme qui sans le vouloir m'a mis face à toutes ces choses que j'ai pu dire ces deux dernières années.


Je m'explique. Le physique n'a jamais été un élément décisif dans le choix des hommes que je fréquente. Etre un minimum mignon est un plus, bien entendu. Je me basais plutôt sur des attributs "psychologiques", j'entends par là : valeurs, intelligence, sens de la famille, respect etc etc. Le seul attribut physique qui comptait: la musculature, j'aime les hommes musclés 🤷🏾‍♀️

Je me voyais vieillir comme eux:



Me voici en week-end entre amis et comme je suis devenue une personne sociable, je discute un peu avec tout le monde, dont cet homme qui me met face à certaines de mes contradictions. On parle de religion, littérature, d'Afrique… il faut savoir qu'il s'agit là d'un homme blanc déconstruit. Je me retrouve désarçonnée par son intelligence et la justesse de ses propos. Moi qui en vieillissant me disait "Un homme noir sinon rien", je me suis mise à envisager la possibilité de... Les suggestions Instagram auront-elles raison de moi ?



J'ai retrouvé des sensations que j'avais perdu depuis un moment comme se sentir bête face à un homme. J'avais peur de passer pour une idiote en échangeant avec lui. Et parfois c'est agréable. J'ai apprécié le fait d'être challengé intellectuellement, d'avoir une discussion riche et d'être courtisée à l'ancienne. ça m'avait manqué.


Cet échange a fait switcher quelque chose dans mon esprit. Avant de devenir "Madame Un homme noir sinon rien", j'étais partisane du cœur avant tout. En vieillissant je trouvais plus difficile d'allier nos cultures, il y avait certains efforts que je ne me sentais pas prête à faire.


Je ne sais pas si il s'agit d'un aveu d'abandon de ma part (am I settling?) ou juste à un retour à ce que j'ai toujours cru.


A nous l'été du grand déboussolement, à nous l'air d'être bête, à nous les petits frétillements à l'idée que peut être que… A nous la vie, tout simplement !


Cœur sur vous 🖤



0 commentaire

Posts récents

Voir tout