• Ndaya

Michaela m'a donné la foi




Michaela Coel a gagné un Emmy Award pour son chef d'oeuvre (il faut appeler un chat, un chat) "I may destroy you" et le discours poignant qu'elle a fait en récupérant son prix a débloqué quelque chose en moi.

ça fait plusieurs années que je suis vidéaste et maintenant scénariste et que je me fais subir une pression énorme pour être excellente dans mon domaine. J'écris un script et je le ré-écris chaque semaine, je le relis tout le temps et à chaque fois, je me dis que rien ne va.


J'avais vu une interview de Michaela ou elle expliquait qu'elle était tellement perfectionniste, qu'elle modifiait ENCORE ses scripts pendant les tournages. Issa Rae a aussi avoué le faire souvent. Autant vous dire que si ça marchait pour elle, je n'avais pas l'intention d’arrêter :p

Mais ce discours... Ce discours qui s'adresse aux personnes du métier, venant d'une femme noire talentueuse aux pommettes intergalactiques... C'est juste du mentoring d'un autre niveau.


"écrire l'histoire dont j'ai le plus peur"

Ne pas avoir peur de vivre dans l'ombre pour voir ce que j'en tire... J'ai vécu mon lot d'histoires traumatisantes et ça faisait plusieurs mois que je cogitais à faire quelque chose de ces écrits. Mais est-ce que tout est forcément matière a projet? Ma réponse était "Non." Michaela ne dit pas forcément ça, parce que "écrire", ça peut s'arrêter au journal intime afin d'extérioriser la peine et passer à autre chose. Pour celles qui souffrent comme moi, vous savez qu'écrire, c'est un grand pas, ce n'est pas rien. Mais pourquoi pas aussi "exploiter" ce processus, en tirer quelque chose de bénéfique, le partager avec le monde pour aider d'autres qui seraient passées par là. C'est exactement ce que Michaela a fait avec cette série et ça relève de la bravoure de se mettre à nu comme elle l'a fait.


Merci Michaela, tu as transformé mon "non" en un "pourquoi pas".


Coeur sur vous 💙


0 commentaire

Posts récents

Voir tout